Autres journaux :


samedi 4 août 2012 à 11:40

Coup de gueule

"L’éthylotest, gadget financier..."



L’obligation de détenir des éthylotests dans les tracteurs suscite maintes réactions dans le monde agricole. Marie-Odile Morin, vice-présidente de la FDSEA, fait part de son incompréhension, pour ne pas dire de sa colère.

 

« Encore une nouvelle réglementation pour la Sécurité routière : l’ETHYLOTEST !

 

« Un gadget financier – pour la plupart du temps importé de Chine -, mangeur de CO2, déjà en rupture de stocks avant même d’être obligatoire…

 

OK dans chaque voiture. Il y aura comme destination la boite à gants avec les cartes routières et la boite de Kleenex. Bien. Si cela sauve des vies…

 

Mais que les tracteurs agricoles doivent en être équipés, alors là on frise le grotesque, pour ne pas dire le ridicule. Et cela sans compter que cela constitue encore des frais supplémentaires inutiles. Certes, quelques tracteurs ont ici ou là été flashés sur une autoroute à plus de 135 km/h, mais il s’agissait de petits malins qui avaient fraudé leurs plaques d’immatriculation !

 

Mais qui peut sérieusement penser que quelqu’un qui se serait laissé aller à la boisson aurait le réflexe de chercher et de souffler… ?

 

Et quand on sait que ces gadgets devront être stockés dans les cabines ou dans les boites à gants, souvent enduits de cambouis et par fortes chaleurs, alors même qu’au-delà de 40° Celsius, ils sont inutilisables. Bref, à preuve du contraire, aucun ne passera l’été… alors, heureusement, leur absence sera sanctionable qu’à partir du 1er novembre 2012…

 

Mais jusqu’à quand l’intérêt financier sera-t-il supérieur à celui des hommes ? Jusqu’à quand oubliera-t-on le bon sens qui prévalait il n’y a pas si longtemps encore dans la gestion des intérêts collectifs ?

 

A l’automne et non pour cautionner cette décision, mais afin d’en diminuer le coût pour les victimes que nous sommes de ces décisions absurdes, le Service économique et syndical de la FDSEA proposera des achats groupés d’éthylotests « Fabriqués en France ».

 

Une fois encore pour agir et pour moins subir ! »

 

Marie-Odile Morin, agricultrice à Cronat

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer