Autres journaux :


samedi 4 août 2012 à 19:58

50e anniversaire du Mouton Charollais

300 éleveurs à la vente aux enchères à Palinges !



 

Le concours du Mouton Charollais qui s’est déroulé vendredi 3 août à Palinges sous la présidence de M. Hubert Burtin, a été à la hauteur de ce que l’on attendait pour ce jubilé : les animaux présentés étaient de qualité et se sont bien vendus.

 

 

En effet, malgré la crise, environ 300 éleveurs sont venus à la vente aux enchères et, sur 89 agneaux reproducteurs sortis des stations de testage de « l’Organisme de Sélection » (O.S.), 65 ont été vendus dont 6 à plus de 1000 €. L’OS en a conservé une quinzaine parmi les meilleurs, dont on pense qu’ils peuvent réellement améliorer la race. Ils seront gardés en pension pendant deux ans et destinés aux inséminations artificielles.

 

 

 

 

 

 

Le soir, lors de la réception officielle, les éleveurs ont eu la satisfaction de voir que de nombreux élus de la région étaient présents, notamment, M. le sénateur Émorine, qui a participé personnellement aux débuts de la création de la race, ainsi que M. Jacques Rebillard, chargé de l’Agriculture au Conseil régional et Mme Édith Gueugneau, députée PS du Charolais-Brionnais nouvellement élue qui a profité de l’occasion pour dire tout l’intérêt qu’elle porte au monde de l’élevage.

 

Tous ont fait l’éloge de M. François de Launay, aujourd’hui retraité, qui fut la principale cheville ouvrière de la création de cette race. Le sénateur Émorine a notamment évoqué le souvenir d’un voyage en Chine profonde qu’il avait fait avec lui, voyage au cours duquel, ils avaient retrouvé un troupeau de moutons charollais exporté et découvert que les produits vétérinaires qui accompagnaient ce troupeau étaient restés inutilisés. C’est M. de Launay qui a montré aux Chinois comment traiter les animaux…

 

 

 

 

 

 

La présence de M. Gaillarde, ancien ambassadeur de France en Croatie, (qui a une propriété à Viry), fut signalée par M. de Launay qui eut des mots pleins de gratitude à son égard. M. Gaillarde en son temps, l’a beaucoup aidé à exporter des animaux en Croatie.

 

Parmi les autres élus et personnalités présents à cette cérémonie officilelle, citons, M. Christian Bonnot (conseiller général du Canton de Charolles), M. Gordat (conseiller régional), M. Paul Pluchot (conseiller général de Palinges), M. Noël Pallot (président de la communauté de communes de Charolles), Mme Annie Pallot (maire de Palinges), M. Dominique Vaizand (FDSEA), M. Jacques Ducerf (ancien président d’Aprovalbois) et Mme Liliane Rhéby, vétérinaire gueugnonnaise, originaire de… Croatie qui eut le plaisir d’échanger quelques mots en Croate avec M. Gaillarde.

 

 

 

 

François de Launay+Hubert Burtin

 

 

 

Par leur présence, tous ces élus et responsables professionnels ont voulu témoigner de l’importance du travail effectué par les éleveurs de la région pour développer cette race ovine qui compte aujourd’hui parmi l’une des plus importantes de France. Le Mouton Charollais représente selon les années, entre 40 et 50% des exportations de génétique ovine française et est présente maintenant dans 33 pays.

 

 

 

 

 

Premiers prix du 50e concours du Mouton Charollais

 

La race du Mouton Charollais est aujourd’hui connue et reconnue pour les excellentes aptitudes maternelles de ses femelles, mais surtout pour ses indéniables qualités bouchères. Dans sa zone d’origine, un troupeau de moutons charollais peut atteindre une productivité pondérale de plus de 500 kg par hectare et par an ! Les béliers sont très recherchés soit en race pure soit en croisement sur d’autres races bouchères, rustiques ou laitières car ses qualités de précocité et de bonne conformation permettent d’obtenir des agneaux lourds sans excès de gras.

 

 

 

 

Voici les résultats du 50 e concours de la race :
 

– Championnat agneaux : Gaec Berland (71).
– Championnat femelles : Gaec Berland (71).
– Championnat mâles : Christine Delmez (36).
– Meilleur agneau de station de contrôle : Hubert Burtin (71).
– Classement des prix d’ensemble :
1. Gaec Berland (71).
2. Sébastien Jeannin (71).
3. Hervé Garnier (71).
4. Pascal Chaponneau (71).
5. Gaec de Champagny-sous-Uxelles (71).

Prix de famille : Gaec Marion (71).

 

 

 Texte et photos : Jean-Pierre Laveder

 

 

 

 

 

 

 F.de Launay et les élus

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer