Autres journaux :


jeudi 16 juin 2016 à 18:52

Vous avez aimé l’histoire de France selon San Antonio ?…

Vous allez adorer celle de Vétérane Dan Debarnot...



 

Et oui, l’ami Dan persiste et… signe (bien évidemment) avec ce nouvel ouvrage qui s’annonce d’anthologie.

 

Et quand il écrit dessinécrite, c’est parce qu’il a mis la « Joyeuse » a contribution…

 

Une Joyeuse dont on devine qu’au fil des pages, c’est elle qui va nous raconter cette histoire de France « revisitée sauce Dan »….

 

Un ouvrage que déjà disponible à la vente (Voir ci-dessous)

 

 

 

Mais évidemment toujours, avec une bonne once d’humour, de décalage, de refus des convenances, d’auto-dérision (parfois), de recul… Bref : le reflet de SA personnalité : attachante, complexe, décontenançante parfois, tendre (toujours avec ses amis) mais sans concession… Bref « el’vieux Dan » quoi.

 

Et ceux qui le connaissant (plus ou moins bien d’ailleurs) sauront de quoi l’on parle.

 

Premières précisions qui ont toutes leur importance les points de vente :

 

Espace culturel Leclerc, le tabac-presse Jean-Bouveri et autres à suivre sans doute…

 

Et par correspondance: editionsdeletancon@orange.fr

 

Note de la réadaction : Dan respecte, malgré tout, cette histoire de France même s’il en traite les grands événements ou dates à sa manière…

 

 

 

Dan debarnot 15 06 16

 

 

 

« Pourquoi ce projet ?

 

 

Parce que ça me trottait sous « l’cabeurlôt » depuis longtemps. Parce que, aussi, concernant l’enseignement de l’Histoire, je suis un vieux conservateur. Mon Histoire de France à moi, c’est celle racontée par mes Vieux Professeurs à l’École Normale.

 

 

 

Une histoire illustrée par des citations, des poèmes, des chants d’époque, des anecdotes, du truculent, de l’interdit, du violent, du glorieux, du flamboyant, de l’abominable, du blood, toil, tears and sweat… distillée sans un cabas de photocopies vu que l’engin n’avait pas encore investi les écoles. Désormais, on lit, dans le très officiel BOEN (Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale) : « Le programme n’a pas pour ambition une connaissance linéaire et exhaustive de l’histoire. Les moments historiques retenus visent à construire des repères historiques communs » ETC. Consigne : s’appuyer au départ sur les 7 ressources locales (si tant est qu’il y en est de pertinentes).

 

 

 

Autrement dit, on positionne l’enfant en qualité d’historien­ chercheur. On parie sur la génération spontanée. Un coup de baguette magique et l’ignorant devient Physiophilien. Pourtant, moi qui accompagnait mon GrandPère Léonard qui bûcheronnait dans la forêt du Comte de Barbantane, je n’ai su qu’un demi siècle plus tard que la carambole de cailloux qui s’étendait de Beauregard à la queue de l’étang du Plessis, côté château, était en fait une carrière de meules qui fut exploitée au début par les gaulois et sans interruption jusqu’à la première moitié du dix­ neuvième siècle. On y taillait les meules pour les moulins sur site.

 

 

 

« L’informé » repère alors facilement des meules commencées et laissées sur place car ratées. Une, désormais au musée, était dans l’étang depuis l’époque Gallo­ Romaine. J’ai du m’asseoir dessus pour pêcher quand l’étang était à l’étiage. Ignorant que j’étais ! Pour en terminer avec ce billet « de vieux c… », ayant dû affronter au cours de ma carrière une réforme tous les 3/4 ans, je me pose une question ! Si l’on doit changer les livres scolaires tous les 4 ans, à qui profite « le crime » ?… BHHMN… ? Pour en terminer, l’Histoire est toujours (trop souvent) la matière qui « saute » à l’école primaire, faute de temps, voire même punition, (comme vous n’avez pas été sages, vous serez privés d’Histoire!… *).

 

 

 

Quand on regarde les jeux de « connaissances » proposés par la télé, je suis atterré par l’ignorance des candidats, en ce qui concerne l’Histoire de leur pays, un puits sans fonds !!! Napoléon a vaincu les Sarrazins à Marignan en 1944 ! Et pourtant, je pense encore et toujours que Français et Histoire sont les socles fondateurs, indispensables, grâce auxquels on construira le citoyen de demain ! * histoire vraie… Hélas ! VOILÀ !!! Bonne lecture d’une Histoire de France racontée dans l’ordre chronologique.

 

 

 

BENOÎTEMENT celle que me contait mon vieux collègue Daniel quand nous « cent ­passions » dans la cour de récré de l’école de Rigny­ sur­ Arroux. Ami… sache lire entre les lignes, et tu y retrouveras hélas, parfois, notre actualité quotidienne… »

 

 

 

 

 

fr 16 06 16

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer