Autres journaux :


dimanche 16 octobre 2016 à 05:56

Du côté de la librairie…

Envie de lire… des petites perles et des coups de poings




 

Tirées de la rentrée littéraire ou pas, des histoires puissantes et des plus légères… A lire sans modération !

Voici un livre difficile à poser quand on s’y plonge. Alternant les époques, « Le dernier des nôtres » retrace des vies démarrées sous les bombes, à Dresde, en 1945. Deux frères ennemis s’y déchirent, un enfant y né, des femmes se révoltent…

En 1969, à New York, Werner tombe fou amoureux de Rebecca, dont la mère cache un secret tatoué qui va bouleverser la vie des deux jeunes gens.

 

 

livre 1905166

 

 

 

 

Tout oppose les époques, les personnes, les sentiments, tout s’emmêle dans des histoires parallèles et pourtant tellement éloignées les unes des autres. Puissant, ce roman nous plonge dans le tumulte de la passion, de la haine, de la folie des hommes tout en conservant une part d’humanité qui fait prendre au titre de l’ouvrage tout son sens. « Le dernier des nôtres » est peut-être le premier aussi…

 

 

livre-1610165

 

 

 

Adélaïde de Clermont-Tonnerre. Le dernier des nôtres. Paris : Grasset, 2016. 490 p. 22 €

 

 

 

Les ados s’attacheront certainement à l’aventure que va vivre Sarah, jeune lycéenne qui, en 1982, part découvrir le camp d’Auschwitz à l’occasion d’un voyage scolaire. La vue des montagnes de valises, et d’une en particulier qui porte son nom, va la bouleverser et remuer en elle un malaise qui appelle des réponses. Mais la mère de la jeune fille, seule à l’élever, est victime d’un accident et ne peut répondre à ses questions. Accompagnée du jeune Jérôme, tombé amoureux d’elle, Sarah va tenter de retrouver la trace du père qui lui manque et de la famille qui semble exister et dont elle ignore tout. Un roman captivant qui nous plonge dans la quête d’identité et d’amour de la jeune fille. Touchant.

 

 

 

 

livre-1610166

 

 

 

Sève Laurent-Fajal. Les valises. Paris : Gallimard Jeunesse, 2016. Coll. Scripto. 308 p. 11 €

 

 

 

Pour terminer, plus léger, « Demain n’attend pas » fait la part belle aux choix et directions que nous prenons dans la vie et qui influent l’avenir. Sarah a monté sa chambre d’hôte en Normandie, avec ses deux filles à ses côtés. Un projet d’implantation hôtelière va venir ternir le tableau qu’elle essaye de construire. Pas très loin, Pierre, homme à tout faire d’une résidence médicale de luxe, se trouve licencié du jour au lendemain, subissant la haine d’une patiente pas tout à fait comme les autres. Tous deux ne savent pas que leurs destins, mais surtout leurs passés sont liés, et que leur rencontre va déclencher une suite d’événements imprévisibles mais salutaires pour eux et leur entourage. Chacun à sa manière va faire se dévoiler des secrets inattendus. Prenant et doux.

 

 

livre-1610164

 

 

 

Céline Rouillé. Demain n’attend pas. Paris : City Editions, 2016. 412 pages. 18.50 €

 

 

 

 

 

Voici un vrai coup de poing sur fond de souvenirs d’enfance. « Avant la haine » retrace l’histoire de deux copains, Raphaël le petit juif et Mounir, musulman, tous deux d’origine marocaine, venus en France avec leur famille pour s’y intégrer. Côte à côte, ils vont grandir et s’intégrer, tout en mettant petit à petit à jour des failles et des différences qui, au fil des années, vont devenir des gouffres. Pourquoi ces deux enfants en arrivent à se haïr ? Pourquoi Raphaël et sa famille finissent par quitter la France ? Quelles peurs les habitent ? Violent et introspectif, ce livre pourrait s’appliquer à chacun d’entre nous : l’actualité nous invite à nous pencher sur ces questions, sur la différence la difficulté à la surmonter. Un uppercut à méditer.

 

 

 

livre-1610163

 

 

Thierry Cohen. Avant la haine. Paris : Falmmarion, 20146. 300 p. 20.90 €

 

 

 

La petite histoire dans la grande… Ou comment découvrir l’histoire de l’aviation et la période des années 20 tout en faisant connaissance avec la première femme aviatrice à avoir franchi la cordillère des Andes. Du haut de ses 25 ans, Adrienne Bolland a en effet côtoyé un univers d’hommes en se lançant dans le monde de l’aviation. Passionnant à lire pour traverser aux côtés de cette femme libre avant l’heure une cinquantaine d’années d’aventures et de rencontres (Jean Moulin ou Lindberg), l’écriture n’en est cependant pas aussi puissante et entraînante que prévue. Pour les adeptes de vol.

 

 

livre-1610162

 

 

 

Coline Béry. Adrienne Bolland ou les ailes de la liberté. Paris : Le Passeur Editions, 2016. 336 p. 21 €

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer