Autres journaux :


jeudi 16 août 2012 à 08:02

« LE REALISME IMPLACABLE »

Par H. Ruben Un poème de Jean de l'Abreuvoir



 

 Notre ami H. Ruben, nous a adressé un texte où il fait toujours autant preuve d’humour décalé mais non dénué d’un certain bon sens ; jugez-en par vous même.

 

 

 

****************************************

 

 

 

« La Commission européenne suit de près la manière dont les autorités françaises procèdent au démantèlement des campements de Roms et veut s’assurer du respect des garanties contre les expulsions arbitraires et les traitements discriminatoires, a déclaré une de ses porte-parole, vendredi 10 août. »

 

 Jean de l’Abreuvoir n’a pas le moral car la morale de sa fable ne l’est guère … MORALE !

 

 

H. RUBEN

 

 

 

 

 

LE REALISME IMPLACABLE

 

 

Peu importe le nom qu’on leur donne : Roms,
Gitans, Tziganes, Manouches, Bohémiens, Sintis,
Nouches, Romanichels, parfois voleurs de poules
C’est l’éternel conflit de Caïn et d’Abel,
Entre le sédentaire, installé sur sa terre
Et le nomade qui se moque des frontières.

 

 

 

Peuples errants comme l’étaient nos ancêtres,
De l’Inde à l’Atlantique, de l’Écosse à l’Andalousie
Au gré des expulsions, des vices de l’histoire
Entre extermination, ostracisme et pogroms
Combien ont-ils connu de fâcheuses années noires ?
Pourquoi ne veulent-ils pas se couler dans le moule ?

 

 

 
Ils voudraient vivre libres, la misère règne en maître.
Les ministres se succèdent et les caravanes brûlent
Sous les ordres qui fusent et les gamins qui hurlent.

 

 

 

 

Jean de L’Abreuvoir

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer