Autres journaux :


jeudi 23 août 2012 à 09:28

Savoir le dire

Vous avez dit blasé ?



 

Retrouvez ici régulièrement une nouvelle rubrique baptisée « Savoir le dire ».

 

Un peu « poil à gratter », humoristique, dérangeante… elle n’aura d’autre objet que d’aborder l’actualité différemment (si on ne voulait pas copier, on adapterait un slogan de France Inter : « lisez la différence !« ) en vous faisant réagir.

 

A nous et à vous de jouer.

 

Cela étant, voici un nouveau « jus » :

 

 

 

La Lolotte adore papoter avec ses copines et avec quelques-unes, ce sont des moments de franche rigolade, à tous les coups. En fait, quand elle parle avec celle-ci en particulier, elle sait que l’expression « rire aux larmes » n’est pas usurpée. Et comme de juste, voici la dite « ricache » qui déboule. « Dis donc,  Lolotte, tu veux que je te raconte la dernière qu’il m’est arrivée dans le train cette semaine ? ». Oh ! Ben vouiii, qu’elle veut savoir la Lolotte…Tu parles !

 

Et la copine de raconter qu’à force de faire le même trajet en train chaque jour et de voir les mêmes contrôleurs impassibles lui demander son billet, elle a eu une idée qu’elle a mise en application dès le lendemain (juste une petite parenthèse quant aux contrôleurs, ils ne sont pas tous hermétiques. La Lolotte, qui prenait aussi souvent le train, se souvient de l’un deux qui lui tenait conversation en contrôlant le billet et qui a fini par s’installer un jour sur le siège en face pour causer. Avec juste une petite pause : « Attendez, je vais siffler le départ du train et je reviens ! ». Ce qui avait fait mourir de rire la Lolotte qui n’en a plus jamais rencontré d’aussi sympathique).

 

Donc, la copine eu l’idée de coller sur sa carte d’abonnement, en lieu et place de la photo d’identité, une superbe guenon, très élégante. Et s’en va prendre le train en compagnie d’une collègue qui se marre d’avance. Contrôlée quatre fois ce jour-là, la copine présente la fameuse carte aux agents contrôleurs et attend. Au mieux un éclat de rire ou un sourire, au pire une remontrance pour insolence. Croyez- le si vous voulez, aucune réaction !!!! Ce qui a fait dire à la Lolotte : Ben t’inquiète ! De deux choses l’une : soit la photo de la guenon est tellement ressemblante que les agents SNCF n’ont pas moufté, soit ils sont tellement blasés qu’ils ont préféré ne rien dire…

 

Il va sans dire que la copine a opté pour la seconde hypothèse…

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer