Autres journaux :


mercredi 1 août 2012 à 15:04

À l’Assemblée nationale

Thomas Thévenoud s'associe à une question sur la libéralisation des droits de plantation dans la viticulture



 

Jean-Paul Dupré, député de l’Aude, spécialiste de la viticulture, a posé, en accord avec Thomas Thévenoud, une question d’actualité au ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt sur la libéralisation des droits de plantation dans la viticulture lors de la séance du mardi 31 juillet.

 

Les députés ont attiré l’attention du ministre sur l’avenir de la filière viticole afin qu’il s’oppose fermement à la libéralisation des droits de plantation. Les conséquences d’une telle mesure seraient dramatiques pour la qualité de nos vins, le revenu de nos viticulteurs et l’emploi dans nos régions.

 

Par la voix de Jean-Paul Dupré, les députés en ont profité pour demander que cette question soit inscrite dans la prochaine réforme de la PAC (Politique agricole commune).

 

En réponse, le ministre Stéphane Le Foll a clairement indiqué que le gouvernement entendait revenir sur la suppression des droits de plantation qui réglementent le secteur de la viticulture.

 

Thomas Thévenoud entend faire de la question de la libéralisation des droits de plantations une priorité de son mandat afin de garantir la protection et le développement du vin du Mâconnais et du Beaujolais.

 

Il a prévu de prendre à la rentrée une initiative au niveau européen avec des collègues députés et sénateurs de toutes sensibilités politiques pour rassembler la représentation nationale sur cette question.

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer