Autres journaux :


lundi 30 mars 2015 à 08:10

Dépistage du cancer colorectal (Santé)

« Dès 50 ans j’en parle à mon médecin »



Pour la 8ème année consécutive, et conformément au plan cancer 2014 – 2019, l’Institut National du Cancer, le Ministère de la Santé et l’Assurance-Maladie ont choisi le printemps, pour la mobilisation et la sensibilisation contre le cancer colorectal.

 

ADéMaS 71, Association de dépistage des cancers en Saône et Loire, en collaboration avec les médecins de Saône et Loire et avec l’aide de ses partenaires du département, le Conseil Général, l’Assurance Maladie, la MSA, le RSI, l’Agence Régionale de Santé de Bourgogne, La Ligue Contre le Cancer et la Mutualité Française, a mis en place depuis 2003, en tant que département pilote, le dépistage du cancer colorectal pour les femmes et hommes de 50 à 74 ans. Ce dépistage est généralisé à l’ensemble du territoire français depuis 2009.

 

Qu’est-ce qu’un cancer colorectal ?

 

Le cancer colorectal se développe lentement sur les parois du côlon et du rectum, le plus souvent à partir des lésions nommées polypes, susceptibles d’évoluer en adénomes. Avec le temps, certains adénomes peuvent grossir et se transformer en cancer.

 

Le cancer colorectal est rare avant 50 ans, mais sa fréquence augmente ensuite rapidement. Il est la 2ème cause de décès par cancer en France. Pourtant, détecté tôt le cancer colorectal peut guérir dans 90 % des cas.

 

Le dépistage organisé a démontré son efficacité, pour réduire la mortalité par cancer colorectal, auprès des personnes de 50 à 74 ans.

 

Le dépistage : comment ça marche ?

 

En grossissant, certains polypes se mettent à saigner. Le test de dépistage consiste à repérer, dans les selles, des traces de sang invisibles à l’œil nu.

 

Les personnes de 50 à 74 ans reçoivent une invitation de l’ADéMaS 71 à retirer le test chez leur médecin traitant ou leur médecin du travail, à l’occasion d’une consultation.

 

Compte tenu de l’histoire personnelle de chacun, le médecin détermine si ce test est approprié. Si c’est le cas, il remet le test et explique son utilisation.

 

En 2015, le programme de dépistage organisé passe au test immunologique !

 

Ce nouveau test est plus performant que le test pratiqué jusqu’à présent, et aussi plus facile d’utilisation (un seul prélèvement de selles avec un dispositif adapté, au lieu de six).

 

Le test immunologique sera mis à la disposition des médecins généralistes de votre canton début mai. Vous pourrez le demander à votre médecin dès que vous aurez reçu l’invitation de l’ADéMaS 71 vers la mi-mai 2015.

 

Ce test simple est à faire chez soi 

 

Il s’agit d’effectuer un prélèvement de selles avec le dispositif, de le remettre dans le tube plat et de l’adresser au laboratoire spécialisé indiqué sur l’enveloppe pré-affranchie fournie avec le test. Les résultats sont ensuite envoyés aux personnes et à leur médecin traitant, par la poste.

 

Que signifie un test négatif (96 % des cas) ?

 

Un test négatif signifie qu’aucun saignement n’a été détecté. Mais, il peut arriver que certains polypes ou cancers ne soient pas identifiés par le test s’ils ne saignent pas au moment des prélèvements. Il est donc très important de refaire le test tous les deux ans et de surveiller les signes d’alerte dans l’intervalle : si des troubles digestifs apparaissent, il faut consulter son médecin traitant.

 

Que signifie un test positif (4 % des cas) ?

 

Cela ne signifie pas qu’il s’agit d’un cancer, cela signifie que du sang a été détecté dans les selles. Pour en identifier l’origine, le médecin prescrira une coloscopie, réalisée par un gastroentérologue. Cet examen permet de visualiser l’intérieur de l’intestin et de déceler la présence éventuelle de polypes, pour les retirer avant qu’ils n’évoluent en cancer.

 

Si un polype a déjà évolué en cancer, plus on le détecte tôt, plus les chances de guérison sont importantes.

 

Printemps Bleu 2015, une occasion pour mieux s’informer sur le dépistage des cancers :

 

ADéMaS 71 organise des stands d’information sur différentes villes du département. Voir le programme sur le site Internet (à partir du 08 avril 2015).

 

Pour toute information sur le dépistage des cancers,  parlez-en avec votre médecin ou contactez :

 

 

14, Rue de la Grange Saint Pierre

 

-71850 CHARNAY LES MACON

 

Tél. : 03 85 39 39 98

 

– Fax : 03 85 39 07 25

 

Site : www.ademas71.org

 

– E.mail : contact@ademas71.org

 

 

cancer 29 03 15

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer