Autres journaux :


mardi 23 février 2016 à 13:17

Accueil de demandeurs d’asile en Saône-et-Loire…

...quatre familles afghanes et deux familles syriennes, attendues à Montceau-les-Mines !



 

 

Un communiqué de Madame Marie-Claude Jarrot, maire !

 

 

 

« Après avoir dit, il y a quelques semaines, notre inquiétude au regard d’une décision de l’Etat prévoyant de déloger de « la jungle » de Calais 23 jeunes Somaliens et Erythréens pour les installer sur Montceau les Mines dans des conditions indignes, nous nous étions engagés à recevoir convenablement et décemment des demandeurs d’asile.

 

 

Il semble en effet logique, par une solidarité partagée, d’ouvrir les portes de notre ville dans le cadre d’un accompagnement pérenne et global permettant une intégration la plus efficiente possible, cette intégration qui est l’une des clés de la réussite de cet accueil.

*

 

Avec l’aide de Monsieur le Préfet Brot, Chargé de Mission pour la coordination de l’accueil des réfugiés syriens et irakiens, en accord avec Monsieur le Préfet de Saône et Loire, en étroit lien avec COALLIA qui a donné son feu vert pour les réfugiés syriens et en attente de réponse de COALLIA ou d’un autre opérateur pour les familles afghanes, par le biais d’une contractualisation avec l’Etat, l’OPAC, les organismes facilitateurs et encore les forces associatives, nous accueillerons six familles en grand danger, soit, certainement, quatre familles de réfugiés « Personnels Civils de Recrutement Local » afghans et deux familles syriennes.

 

Naturellement, il est prévu de proposer à ces familles des logements adaptés que nous avons identifiés.

 

 

L’accompagnement de ces familles sera pris en charge par l’Etat sur des crédits spécifiques et non sur du droit commun pour la rémunération d’un travailleur social : 1500€ par mois pour l’accompagnement et 351€ par personne et par an pour du petit mobilier.

Telle est notre contribution à ce devoir « moral » en direction d’une population qui souffre.

 

 

Elle est certes minime, mais réfléchie et organisée et surtout proportionnée aux capacités de la ville, de manière à lui donner toutes les chances d’aboutir et de réussir. Dans l’intérêt des publics visés mais sans semer le trouble dans notre population.

 

 

Elle pourra, j’en suis certaine, servir de pilote sur d’autres territoires.

 

 

Accueil, solidarité, humanité, mais aussi responsabilité, sont les valeurs qui conditionnent notre démarche. »

 

 

Marie-Claude Jarrot
Maire de Montceau les Mines

 

 

 

jarrot 23 02 16

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer