Autres journaux :

mardi 17 avril 2018 à 09:11

Fournisseur d’accès Internet (Société)

Des clients impuissants et à bout de nerfs



Un vrai parcours du combattant…M. et Mme X, un couple de quinquagénaires décident le 30 janvier 2016, d’acquérir un pack télévision et ADSL chez un fournisseur bien connu, dont le nom est composé d’initiales.

Pas moins de 102 jours plus tard (ils sont patients les clients !) et malgré la promesse de l’opérateur de livrer le pack le 13 février 2016 dernier délai, le couple ne voit rien venir. Il est sans internet et commence à trouver le temps long !

Aussi, las d’attendre, les clients annulent leur commande le 11 mai 2016, par le biais d’un courrier recommandé avec accusé de réception. Comme par hasard (ou par miracle) le pack arrive enfin dans un point-relais.

« Mais ayant annulé ma commande, je ne suis pas allée le chercher et ce pack a été renvoyé par le Relais à l’opérateur, qui m’a informée de la réception de celui-ci » dit la cliente, fatiguée de se battre.

Le 30 août 2016, cette dernière reçoit une mise en demeure de l’opérateur, pour une dette de 38 euros. « Dans le même courrier, on m’annonce la suspension de mes services (Télévision, ADSL, fibre, câble…) alors que ces services n’ont jamais existé, suite à l’annulation de la commande… » précise Mme X.

Faute d’avoir réglé les 30 euros qui ne correspondent à rien, le dossier du couple est transmis à une première société de recouvrement, puis à une seconde et une troisième ! A chaque fois, on les menace et leur met la pression pour qu’ils paient.

Malgré les nombreux courriers recommandés, les appels téléphoniques multiples où on leur raccroche au nez, le couple ne sait plus à quel saint se vouer. C’est la guerre des nerfs…

Cerise sur le gâteau, le 4 avril 2018, une quatrième étude d’huissiers leur réclame la somme de 419,20 euros (sous 5 jours). Une somme qui ne correspond toujours à rien, puisqu’ils ne bénéficient pas des services.

Cet huissier contacté par les clients, leur raccroche tout simplement au nez en leur disant de voir avec l’opérateur !!!!

Deux ans et demi après la commande du pack, l’annulation, les huissiers, le couple n’a toujours pas d’internet et se bat contre des moulins à vent pour se faire entendre.

Un litige qui leur pourrit la vie et qui ne semble pas prêt de se résoudre. L’opérateur est sourd, muet et surtout méprisant envers ceux qui lui ont fait confiance.

Un peu vite peut-être, car quand on regarde les forums sur internet, cet opérateur n’en est apparemment pas à son coup d’essai ! Oui, mais pour le voir, il faut posséder Internet. Et justement, notre couple ne l’a pas ! Le serpent qui se mord la queue, on vous dit !

 

 Illustration internet 170418

 

 

 

Photo d’illustration

 

 

 

 




Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer