Autres journaux :


dimanche 12 août 2012 à 18:25

« Savoir le dire » : notre nouvelle rubrique

Un peu d’égards envers les demandeurs d’emploi



 

Retrouvez ici régulièrement une nouvelle rubrique baptisée « Savoir le dire ».

 

Un peu « poil à gratter », humoristique, dérangeante… elle n’aura d’autre objet que d’aborder l’actualité différemment (si on ne voulait pas copier, on adapterait un slogan de France Inter : « lisez la différence !« ) en vous faisant réagir.

 

A nous et à vous de jouer.

 

Cela étant, voici le premier  » jus » :

 

 

 

« S’il est une situation douloureuse rencontrée par  bon nombre d’entre nous, c’est bien d’être en situation de demandeur d’emploi. Certes, on nous dira qu’en raison de la conjoncture actuelle, bla, bla, bla…. Il n’empêche que la plupart des « chômeurs » cherche véritablement du boulot et fait de gros sacrifices pour envoyer moult candidatures aux employeurs potentiels. Envois de CV et lettres de motivation par mail (les moins coûteuses, reconnaissons-le) ou envois des mêmes documents par la Poste, moyennant cette fois le prix du timbre. Dernièrement, l’une de mes amies me racontait qu’elle avait envoyé une vingtaine de CV par ce moyen (ce qui lui a couté un peu plus de 10 euros, sans compter le papier, l’encre et le temps passé) et qu’elle était écœurée de ne pas avoir un seul retour.

 

 

Comme elle le dit amèrement : « Je suis d’accord que pour un poste à pourvoir, on ne peut retenir tous les candidats, mais au moins qu’on leur réponde ! Nous faisons l’effort de postuler mais les employeurs nous traitent comme des moins-que-rien et cela, ce n’est pas acceptable ! ».

 

 

 

Et le problème s’est vérifié pour un autre « chômeur » qui avait été convoqué pour un emploi de vacataire dans une station-service. Faute de trouver un travail dans sa branche, celui-ci, malgré de nombreux diplômes, était prêt à assurer ce boulot d’été avec une belle motivation. Au cours de l’entretien avec la responsable, celui-ci s’est entendu poser une question qui l’a mis hors de lui : « Et ça ne vous fait rien de postuler pour ce travail avec tous vos diplômes ? ». Style « tu as des capacités intellectuelles certes, mais sauras-tu avoir des capacités physiques pour servir le petit déjeuner aux routiers qui composent la majorité de la clientèle ? ». Le « chômeur », pas fou, a préféré finalement en rire et se dire que cette personne avait plutôt peur d’embaucher quelqu’un de plus diplômé qu’elle !!!

 

 

 

 

Au final, au bout d’une semaine sans nouvelles de sa candidature, notre homme rappelle cette dame et lui demande si le poste est pourvu. Et il l’était ! Il lui fit donc gentiment remarquer qu’elle aurait pu le tenir informé de cela. Et là, cette brave femme lui répond sans rire : « Ah ! ben non, avec le nombre de candidatures qu’on a eues, on ne peut pas répondre à ceux qui n’ont pas été pris ! ». Et pourtant, ne pensez-vous pas que ce serait la moindre des politesses ? Mais non ! La grande majorité des employeurs se croient à la foire aux bestiaux de Saint-Christophe : on regarde, on fait son choix et on élimine les « déchets » sans daigner les prévenir. Allons, un peu de civisme, mesdames et Messieurs les recruteurs, les demandeurs d’emploi méritent eux aussi un peu de respect. Non ?« 
 

 

 

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer