Autres journaux :


vendredi 10 août 2012 à 13:18

1% logement

Logehab sauve la mise, mais devra mettre la main à la poche



A la mi-juillet l’organisme collecteur du 1% patronal, Logehab, tirait la sonnette d’alarme. L’État voulant mettre la main sur un trésor de guerre de trois milliards d’euros constitué par des fonds privés. Demi-tour du Gouvernement….mais…

 

Vincent Bretin, patron de Logehab Bourgogne-Auvergne avait prévenu, lors de sa conférence de presse tenue à Chalon « si la mesure est entérinée, c’est tout un système vieux de soixante ans qui s’écroule. Le 1 % patronal, constitué de fonds privés ne résistera pas à une ponction de trois milliards d’euros sur un budget général de 3,6 milliards. » Le but de l’État étant de redistribuer cette somme dans ses propres opérations , pas forcément liées au logement social.

 

Le 25 juillet dernier, Action Logement adressait une lettre au  Premier Ministre afin que l’organisme «conserve toute sa liberté d’action et que l’arbitrage n’aboutisse à un niveau de prélèvements tel qu’il mettrait en jeu son existence même et menacerait les 2.700 emplois du réseau ». Dès le lendemain, le chef du Gouvernement tentait de le rassurer en indiquant, également dans un courrier : « Je tenais sans tarder à vous confirmer ce que mes collaborateurs ont déjà eu l’occasion de vous dire : il n’est pas dans les intentions du Gouvernement de remettre en cause l’existence ou les modes de fonctionnement du dispositif paritaire que constitue Action Logement ».

 

Tant d’amabilités qui ont fini par payer, semble-t-il, puisque cette semaine, la lettre plafond du ministère du Logement signée par Jean-Marc Ayrault vient confirmer cet engagement. Ainsi, note le quotidien Les Echos, la ponction déjà programmée par l’Etat sur le budget d’Action Logement ne sera augmentée que de 1.2 Md€, contrairement aux 1.5 Md€ voire plus que craignait l’organisme du1% logement.

 

En contrepartie, Action Logement devra contribuer davantage, comme il l’avait proposé, aux aides à la pierre. L’organisme avait ainsi suggérer de lui-même d’emprunter de 600 M€ à 1 Md€ pour augmenter sa part d’aides à la pierre pour les HLM. Matignon aurait tranché, et selon Cécile Duflot, citée par l’AFP, Action Logement devra emprunter 1 Md€ en 2013, 2014 et 2015 à la Caisse des Dépôts. Une somme qui sera ensuite proposée, à des taux bonifiés, aux organismes HLM.

 

Rappelons que l’objectif de construire 150.000 logements sociaux chaque année est une priorité du gouvernement. Logehab, pour sa part, a traité 19 000 dossiers en Saône-et-Loire, l’an passé. Que ce soit dans le logement ou l’aide sociale aux salariés.

 

 


 
Vincent Bretin…sauvé…pour l’instant !

 

 

Pour mémoire, vous reporter à notre précédent article :

 

Vendredi 20 juillet 2012

Logehab

L’organisme collecteur du logement social pourrait disparaître d’ici à huit jours

15 commentaires »

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer