Autres journaux :


dimanche 26 janvier 2014 à 10:19

8èmes OVINPIADES DES JEUNES BERGERS

Finale Bourgogne, le jeudi 31 janvier 2013, au Pôle régional ovin / EPL Fontaines de Charolles



Organisées nationalement et régionalement pour la huitième année consécutive, les Ovinpiades des Jeunes Bergers ont pour objectif de promouvoir le métier d’éleveur ovin et de susciter de nouvelles vocations auprès des élèves des lycées agricoles. Par ce concours, Interbev Ovins et l’ensemble de la filière ovine souhaitent attirer les jeunes vers cette production au potentiel peu connu.

 

Cela précisé, la finale Bourgogne devrait être très disputée, finale qui est organisée sur les terres du Pôle ovin, EPL des Fontaines à Charolles. Une compétition régionale qui réunira des élèves, âgés de 16 à 24 ans, suivant une formation en lycée agricole (CAPA au BTS).

Sélectionnés localement ces 68 candidats viennent représenter 7 établissements d’enseignement : LEGTA de Semur-Châtillon (21), LEGTA du Morvan (58), CFA de Fontaines (71), CFA de Gueugnon (71), CFA de Challuy(58),  LEGTA de CHALLUY(58), LEGTA d’Auxerre La Brosse(89).

 

 

Les épreuves

 

Quizz. Il se déroule en salle. Cette épreuve théorique a pour objectif de valider les connaissances du candidat sur l’élevage ovin : filière, alimentation, reproduction, sélection, logement, état de santé, races….

Le tri de brebis. Les candidats ont pour mission de faire passer un lot de 10 brebis dans un couloir de contention, puis d’isoler 3 brebis repérées grâce à leur puce électronique (devenue obligatoire pour les agneaux nés à partir de juillet 2010).

Le parage. A l’aide d’une cage de retournement, ils devront tailler les onglons de la brebis en un temps donné. Le jury chronomètre et note la précision du geste, la manipulation des ovins, le respect des consignes de sécurité…

La manipulation et note d’état corporel. Le concurrent a 4 minutes pour donner une note d’état corporel à chacun des animaux. Puis il doit saisir une brebis, la faire sortir du parc, la faire marcher suivant un parcours balisé, l’asseoir dans une zone définie, et la relâcher dans le parc d’attente. Les techniques de notation et de manipulation sont alors évaluées, en veillant à ne pas favoriser la force devant le savoir-faire.

Le quad. Ils doivent piloter un quad attelé à une remorque transportant 3 brebis. Cette épreuve de maniabilité s’effectue sur un parcours de 300 mètres, balisé avec 15 plots positionnés de façon à évaluer la maîtrise de la conduite. En effet, le quad est un élément important de l’amélioration des conditions de travail des éleveurs ovins. Ainsi, pour surveiller les animaux à l’extérieur, pour réaliser des clôtures, …, l’utilisation d’un quad permet d’allier plaisir d’un sport mécanique et gain de temps à moindre frais.

 

Pour chaque épreuve, le jury est composé de 2 personnes : un éleveur, un technicien et/ou un enseignant agricole. Un président du jury est désigné avant chaque épreuve. Les résultats seront mis en ligne sur le blog des Jeunes Bergers : http://ovinpiades.hautetfort.com. Les 2 meilleurs d’entre eux représenteront leur région lors de la grande finale nationale.

 

La finale nationale, une fierté de représenter sa région

 

A l’issue des sélections régionales, une trentaine de jeunes bergers viendront conquérir le titre national, le samedi 23 février 2013, au Salon International de l’Agriculture, Porte de Versailles. Identiques à celles de la sélection régionale, les épreuves pratiques se dérouleront sur différents espaces du SIA.

Les 2 premières finales européennes, avec des jeunes bergers d’autres pays à forte tradition moutonnière, ont été organisées à Paris. L’an passé, la finale européenne des Ovinpiades des Jeunes Bergers a conduit nos jeunes bergers au Royaume-Uni, lors du Sheep Day. Cette année, elle se déroulera en Septembre, lors du salon Tech’Ovin à Bellac (87).

 

Pourquoi la filière ovine se mobilise-t-elle pour l’organisation les Ovinpiades ?

 

Dans une dizaine d’années, 58% des éleveurs de brebis partiront à la retraite. Il est donc important de renouveler les générations car ils détiennent à eux seuls 43% de la production moutonnière française. Grâce au rééquilibrage des aides de Bruxelles, obtenu en février 2009, la conjoncture économique permet une installation sereine et optimiste. Il est donc crucial pour la filière de faire connaître ses atouts et son potentialité de production.

Les Ovinpiades offrent à des futurs éleveurs la possibilité de découvrir une filière trop souvent méconnue ou de mieux la connaître. Les établissements d’enseignement agricole, l’ensemble des organismes de la recherche et du développement sont réunis dans l’action «  Reconquête Ovine », pilotée par la Fédération Nationale Ovine et financée par le Ministère de l’Agriculture. L’un des objectifs majeurs est de proposer une formation améliorée aux futurs éleveurs, une meilleure diffusion des acquis et des innovations, et un appui technique mieux adapté aux nouveaux enjeux.

La contribution interprofessionnelle à la Reconquête ovine est portée par un réseau de 6 animateurs interrégionaux, organisateurs notamment de cette manifestation.

 

 

 

 

 



 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer