Autres journaux :


mardi 24 février 2015 à 10:01

Épidémie de grippe (Santé)

La préfecture s'inquiète...



 

 La préfecture s’inquiète…

 

à juste tire d’ailleurs ! Comme vous allez pouvoir le lire ci-dessous !

 

Le système de santé doit actuellement faire face à une épidémie de grippe et de pathologies respiratoires majeure.

 

 

 

Déjà, 2,1 millions de personnes ont été touchées sur l’ensemble du territoire, dont plus de 600 000 nouveaux cas entre le 9 et le 15 février derniers.

 

 

En Bourgogne, la grippe représente 30% des consultations de SOS médecins (point épidémiologique CIRE Bourgogne Franche-Comté du 19 février 2015).

 

38 cas graves ont été déclarés par les services de réanimation qui ont enregistré huit décès depuis le début de l’épidémie.

 

Une cellule de veille basée au siège de l’Agence Régionale de Santé (ARS) en lien avec ses délégations territoriales dans les quatre départements bourguignons, assure un relais très régulier avec les acteurs de terrain.

 

Dans la région, plusieurs établissements sanitaires se sont déclarés en tension dont :

 

– le CHU de Dijon et le centre hospitalier (CH) de Beaune, en Côte-d’Or,

 

– les CH de Chalon-sur-Saône, Mâcon et Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire,

 

– les CH d’Auxerre et de Sens dans l’Yonne.

 

Depuis le début de ces tensions, l’Agence Régionale de Santé accompagne les hôpitaux pour renforcer les coopérations entre établissements et mieux réguler le recours aux services d’urgences.

 

Les EHPAD sont notamment sensibilisés pour assurer la prise en charge des malades sur place, lorsque leur état le permet.

 

L’ARS sollicite par ailleurs le dispositif de l’hospitalisation à domicile (HAD) pour libérer des lits d’hôpitaux plus rapidement.

 

Elle travaille en outre en étroite collaboration avec les médecins et l’ensemble des professionnels de santé libéraux pour favoriser au maximum la prise en charge ambulatoire des malades et ne recourir à l’hospitalisation que pour les situations d’urgences le nécessitant.

 

 

Du secteur ambulatoire aux établissements de santé, sans oublier le secteur médico-social, l’ensemble des acteurs de santé bourguignons sont donc fortement mobilisés pour faire face à cette épidémie et assurer la meilleure
prise en charge des malades en Bourgogne.

 

Pour le grand public

 

Des gestes simples peuvent limiter la propagation de l’épidémie :

 

· Lavez-vous les mains régulièrement et en particulier en rentrant à votre domicile, après avoir utilisé les transports en commun, avant de cuisiner…

 

· Servez-vous d’un mouchoir jetable pour vous moucher, tousser, éternuer et jetez-le aussitôt dans une poubelle hermétique (pensez à vous laver les mains après un éternuement).

 

· Portez un masque si vous êtes grippé pour vos déplacements, et évitez de vous rendre auprès de personnes fragiles.

 

· Aérez régulièrement votre logement.

 

En cas de symptômes grippaux persistants consultez en première intention votre médecin traitant ou composez le 15, un médecin régulateur pourra vous écouter, vous rassurer et surtout vous orienter (médecine de garde, maison médicale, urgences…)

 

GRIPPE 24 02 15

 

 

Illustration : 

 

http://www.futura-sciences.com/magazines/sante/infos/actu/d/medecine-grippe-carte-regions-france-plus-touchees-13-fevrier-2011-28105/

 

 

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer