Autres journaux :

samedi 22 août 2020 à 07:00

Intervention dans un élevage sur la commune de Cronat (Justice – agriculture)

Afin d’exécuter un jugement du tribunal correctionnel de Mâcon...





Communiqué

 

“Ce vendredi 21 août 2020, les services de la Direction départementale de la protection des populations, les pompiers appuyés par les forces de gendarmerie et par une brigade cynophile sont intervenus dans un élevage sur la commune de Cronat située dans l’arrondissement de Charolles afin d’exécuter le jugement du tribunal correctionnel de Mâcon en date du 11 mars 2020.

 

Cette confiscation décidée par le tribunal judiciaire de Mâcon fait suite à des manquements graves en matière de protection animale (défauts d’alimentation et d’abreuvement, mortalité hivernale importante, absence de soins aux animaux) constatés dès 2018, par la Direction départementale de la protection des populations, en liaison avec le maire, qui avait informé de ces infractions Monsieur le procureur de la République. Par ailleurs, les divagations régulières de ces animaux sur la voie publique représentaient un risque majeur en matière de sécurité routière constaté par les habitants de la commune au point que la Direction départementale de la protection des populations avait dû, en fin d’année dernière, aider elle-même à la reconstitution des clôtures indispensables.

 

Le jugement du tribunal judiciaire de Mâcon prévoyait notamment la remise des chiens et des chevaux détenus dans cet élevage à des associations de protection animale reconnues d’utilité publique. L’exécution de ce jugement a été différé en raison de la crise sanitaire mais les associations étaient déjà présentes depuis plusieurs mois sur le site afin de veiller à la bonne protection des animaux.

 

Ce jour, seuls cinquante-neuf chevaux ont été trouvés sur le lieu de l’élevage et remis à la Société Protectrice des Animaux de Paris et à l’Association « La Réserve » intervenant pour le compte de la SPA de Lyon et du sud-est. En revanche, aucun des chiens n’a été trouvé. Les associations ont apporté leur aide logistique et leur savoir-faire précieux en matière de protection animale pour assurer l’enlèvement des animaux trouvés dans cet élevage. Ces animaux ont rejoint les structures d’accueil de ces associations reconnues d’utilité publique, qui ont bien voulu les accepter à des fins de protection.

 

Les services de l’État tiennent à rendre hommage à ces associations, dont le travail est exemplaire et grâce auxquelles une solution a pu être trouvée.

 

Cette opération s’inscrit notamment dans les actions du ministère de l’agriculture qui fait de la lutte contre la maltraitance animale une de ses priorités. Elle rappelle aux propriétaires d’animaux de loisirs et de compagnie leurs obligations et leurs responsabilités vis-à-vis de leurs animaux.”

 

 

 



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer