Autres journaux :

samedi 30 mai 2020 à 06:03

Le rectorat se félicite du pourcentage de réouverture des écoles en Bourgogne-Franche-Comté

Mais pointe du doigt les écarts sur les fréquentations des écoles



Le rectorat se félicite du pourcentage de réouverture des écoles en Bourgogne-Franche-Comté



 

Ce vendredi en fin d’après-midi Bernard SCHMELTZ, Préfet de la région Bourgogne-Franche-Comté, Préfet de la Côte-d’Or tenait une nouvelle fois une audioconférence de presse en présence de Pierre PRIBILE, Directeur général de l’Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté, de Jean-François CHANET, Recteur académique de la région Bourgogne-Franche-Comté, Recteur de l’Académie de Besançon, Nathalie ALBERT-MORETTI, Rectrice de l’Académie de Dijon, Jean-Paul CATANESE, Directeur régional des Finances publiques Bourgogne Franche-Comté et Jean RIBEIL, Directeur de la Direccte Bourgogne-Franche-Comté.

 

Jean-François Chanet et Nathalie Albert-Moretti ont présenté un bilan hebdomadaire de la situation dans les écoles en Bourgogne-Franche-Comté.

 

Globalement, dans la région les taux d’ouverture des écoles sont supérieurs à 70 % : 72 % dans l’Yonne pour le plus faible et 97 % en Saône-et-Loire pour le plus important. Les pourcentages se situent dans la moyenne nationale.

 

En revanche, on constate des écarts dans les fréquentations des écoles : 20 % des élèves sont de retour dans le Doubs, 23 % dans le Jura, 13 % en Côte d’Or et 14 % en Saône-et-Loire.

 

Jean-François Chanet se félicite de la mobilisation très forte des élus pour rouvrir les écoles et de la part des familles pour envoyer les enfants à l’école.

 

Un retour progressif dans les collèges

 

Même si la Bourgogne Franche-Comté est aujourd’hui classée en vert, le recteur de l’académie a précisé que contrairement à l’annonce du Premier ministre, les réouvertures des collèges s’appuieraient sur un accueil progressif des élèves : mardi prochain ce seront donc les 6e et 5e qui seront accueillis en priorité et le lundi suivant les 4e et 3e.

 

S’agissant des lycées, l’objectif est qu’ils soient tous ouverts. Toutefois tout n’est pas encore prêt pour que ce soit le cas. Les efforts se concentreront d’abord sur les réouvertures des lycées professionnels pour lesquels le retour des enseignements techniques sur site constitue une urgence.

 

Le travail se poursuit également avec la Région s’agissant des transports scolaires. Sur 1700 circuits, 36 ne pourront pas être assurés pour l’instant. En outre, le Recteur a annoncé une réflexion en cours sur la rentrée prochaine qui « ne sera pas identique à celle de 2019.

 

La cellule coronagir fonctionne depuis le 11 mai dernier : 146 situations au total ont été indiquées. Toutes ces situations ont été traitées avec des résultats de tests négatifs.

 

Objectif 100 % d’écoles ouvertes dans l’académie de Dijon

 

Madame la rectrice de l’académie de Dijon a ensuite précisé quelques points concernant la progression du nombre d’élèves dans les écoles. Les chiffres ont doublé quasiment passant de 10 000 élèves il y a une semaine à 19 000 élèves cette semaine qui ont été accueillis soit 15 % des élèves. 89 % des écoles sont ouvertes. Cela passera à 92 % le 2 juin.

 

Dès mardi, l’académie entrera dans la deuxième phase avec pour objectif d’atteindre 100 % d’écoles ouvertes dans l’académie. En outre, Madame la rectrice s’attend à une croissance nette du nombre d’élèves dans les écoles. Afin d’assurer la sécurité sanitaire des élèves, le nombre d’élèves en classe sera limité. Afin que tous les élèves puissent se rendre à l’école au moins une fois par semaine, il y aura donc une alternance des élèves à l’école dans la semaine.

 

Concernant l’éducation prioritaire, on note une progression douce du retour des élèves passant à 15 % contre 10 % une semaine plus tôt.

 

S’agissant des collèges, la Rectrice de l’académie de Dijon a demandé d’éviter de laisser trop de temps entre l’arrivée des premiers élèves (classes de 6e et 5e ) et ceux des classes de 4e et 3e.

Cette semaine, les collèges ont accueilli les enseignants pour une pré-rentrée, ainsi que l’ensemble du personnel. Le personnel a reçu des formations sanitaires. Les locaux ont été préparés par les collectivités. Enfin les inspecteurs académiques ont préparé un guide pour accompagner les équipes pédagogiques. Ces guides comportent plusieurs thématiques : comment recréer le lien entre les collèges et les familles ? Comment trouver de nouveaux repères spatio-temporels ? Comment vérifier les acquis des élèves ?

 

25 à 40 % d’intentions de retours des élèves

 

Une enquête a été réalisée auprès des familles pour connaître le niveau de retour des élèves. Il est estimé entre 25 à 40 % d’intentions selon les différents niveaux des classes. Pour les classes de 6e et 5e, ce taux serait compris entre 31 et 35 %.

 

S’agissant des lycées, un effort supplémentaire sera réalisé sur l’accompagnement des élèves au niveau de l’orientation et prioritairement pour les élèves en terminale. Si l’oral de français est annulé, la rectrice a jouté que « cet enseignement ne doit pas être négligé. C’est l’occasion de faire le lien avec les enseignements de philosophie.

 

Pour les lycéens qui auraient eu quelques difficultés cette année en français et pour lesquels il serait nécessaire de passer un rattrapage au bac de français, le Recteur de l’académie de Bourgogne-Franche-Comté a précisé que ceux-ci auront lieu début juillet et qu’en septembre, toutes les personnes qui souhaitaient passer le baccalauréat en candidat libre pourront le faire.

 

Enfin si vous souhaitez savoir si le lycée de votre enfant rouvrira, l’académie de Dijon a indiqué que les chefs d’établissement se rapprocheront des chefs de famille afin de préciser les modalités d’accueil et de réouverture de leurs établissements.

 

EM

 

 

 

 

Le rectorat se félicite du pourcentage de réouverture des écoles en Bourgogne-Franche-Comté



Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer