Autres journaux :

vendredi 27 septembre 2019 à 06:20

Vivre en béguinage, à Paray-le-Monial

Une nouvelle forme d’habitat pour personnes autonomes





 

En 2019, 13,4 millions de Français(es) sont âgés de 65 et plus. Ce nombre ne fera que croître au fil des années avec l’arrivée à la retraite des « papy-boomers », l’amélioration des conditions de vie et l’allongement de l’espérance de vie. Selon les statistiques, en 2040, cette tranche d’âge représentera 19 millions de personnes soit 26,1% de la population, une hausse de 42% en l’espace d’une vingtaine d’année.

Grandement inspiré par le rapport sur le « bien vieillir » remis en mars 2011 par le Dr. Olivier de Ladoucette au Ministre de la Santé du moment, Madame Nora Berra, ce nouveau mode d’habitat est depuis au centre des préoccupations de bon nombre de nos contemporains : Lutte contre l’isolement et la solitude des personnes âgées ; Inclusion sociale et ancrage territorial ; Actions en prévention de la perte d’autonomie ; Maintien à domicile : HAD (Hospitalisation à Domicile) ; Labellisation HS2 des logements (Haute Sécurité Santé) ; Téléassistance ; Services d’aide à la personne ; À terme, la téléconsultation médicale.

 

Une forme d’habitat au service de l’inclusion

 

Ces habitats individuels adaptés sont non seulement une opportunité pour les personnes isolées, mais également une source d’économie pour la collectivité (recul de la dépendance et de l’entrée en EHPAD).

 

Le béguinage est une réponse novatrice, complémentaire, un chaînon manquant entre le logement ordinaire et l’hébergement en institution. Il a vocation à préserver le plus longtemps possible l’autonomie des personnes en leur donnant une nouvelle espérance dans leur 3e vie.

 

C’est dans cet esprit que Thierry Prédignac, Christophe Baiocco et Vincent Bel ont créé l’association VIVRE EN BEGUINAGE, pour permettre à ces projets de naître et d’exister durablement.

 

La vie au béguinage

 

Les béguinages sont d’une manière générale composés de petits ensembles de logements indépendants accessibles à la location, associés à des espaces communs partagés (salle polyvalente, salon/bibliothèque, espaces verts, chambres d’accueil).

Résidences à taille humaine, où chacun peut vivre le désir profond de rester autonome jusqu’au bout, les béguinages sont implantés en ville ou dans des quartiers vivants, afin de faciliter les nécessités du quotidien (alimentation, transport en commun, soins…).

Le béguinage offre à tous :

- Un lieu de relations amicales, où le sentiment de solitude est banni.

- Un vrai « chez soi » dans un appartement de type 2 ou 3, où l’on peut continuer à vivre comme à la maison.

- Un lieu où les gens restent maîtres des événements, responsables de leur propre vie, où ils gardent le droit de décider.

- La possibilité de rester actif, utile pour la société, en lien avec les réalités en investissant le tissu associatif local.

 

Grâce à l’association et moyennant une contribution modeste, les résidents bénéficient en plus de la présence sur place d’un veilleur, d’un accompagnement humain spécifique dédié, aidé en cela par un accompagnateur et un consultant, tous deux spécialisés en relations humaines.

 

À qui le béguinage s’adresse-t-il ?

 

Il n’y a pas de limite d’âge dans un sens comme dans l’autre. Toutefois, le fléau de la solitude, de l’isolement, de l’exclusion, touche majoritairement les seniors, qui sont donc plus concernés que les générations plus jeunes, qui jouissent d’une vie sociale et/ou familiale plus active.

 

Le béguinage est un ensemble d’appartements où l’on vit chez soi. Donc, comme chez soi, il faut pouvoir préserver son autonomie. Les appartements sont par ailleurs conçus pour accueillir des personnes à mobilité réduite.

 

Le béguinage se veut être accessible au plus grand nombre. Dans la mesure du possible, les loyers sont régulés par les standards du logement social intermédiaire, offrant ainsi un environnement sécurisé de qualité à un prix très abordable.

Le profil type du résident ou « béguin(e)s » pourrait ainsi être caractérisé :

– Une personne autonome ou ayant un degré d’autonomie satisfaisant (GIR 6 ou 5) ;

– Une personne adhérente de l’association « Vivre en Béguinage » ;

– Une personne du 3e ou du 4e âge ;

– Majoritairement une femme seule.

 

L’association VIVRE EN BÉGUINAGE

 

L’association « Vivre en Béguinage » est une association loi 1901 créée en janvier 2017 et enregistrée en préfecture des Pyrénées Orientales.

Elle fait partie du groupe « Vivr’Alliance » qui développe sur le territoire français un nouveau concept de résidences pour seniors dénommé « les béguinages ».

 

Le béguinage est une forme d’habitat dit « inclusif » où des personnes autonomes, principalement retraitées ou en situation de fragilité, vivent ensemble dans un environnement sécurisé et bienveillant.

L’habitat inclusif est défini par les pouvoirs publics selon quatre caractéristiques principales, à savoir :

- Soutien à l’autonomie de la personne ;

- Veille et Sécurisation de la vie à domicile ;

- Aide à l’inclusion sociale des personnes en situation de fragilité ;

- Soutien à la convivialité.

 

Comme l’explique aujourd’hui son Président, Christophe Baiocco, la création du concept est un concours de circonstances. Vincent Bel et lui-même travaillaient dans l’immobilier alors que Thierry Prédignac avait une entreprise travaillant pour le compte du diocèse.

 

A la cession de celle-ci, il recherche alors un nouveau projet. Et ce sont ses deux amis qui l’accompagne dans la mise en place d’un projet « où l’humain serait au centre ».

 

La première réalisation de beguinage a lieu dans un cloître datant du 18e siècle, le cloître St François à Perpignan.

 

Ils revisitent alors un concept du 13e siècle né dans les Flandres, le béguinage. Ils créent alors 14 logements dans le cloître.

 

A la suite de cette réalisation, Christophe Baiocco raconte l’engouement et les demandes qui affluent de toute la France. « On n’avait pas prévu de la faire » explique-t-il. Et d’ajouter : « On répond à des appels à la base. Quimper, Mulhouse, Lourdes… ». Ce sont ainsi quatre structures qui sont ouvertes en 2016.

 

Le concept n’est pas seulement immobilier. Il est surtout social : « Au départ, on accompagnait les groupes dans la rédaction d’une Charte de vie. On misait beaucoup sur l’auto gestion ».

 

Avec le retour d’expérience, le Président de l’association et ses co-fondateurs ont pris conscience que cela ne suffisait pas. « Il fallait une structure pour la gestion des relations humaines post livraison des clés. »

 

Le projet a donc évolué incluant la présence d’un veilleur et celle d’un accompagnateur.

 

Et c’est donc en juin 2019 que le béguinage nouvelle version est arrivé. Même le concept immobilier a été revu : « Au départ, on était très sollicités. Et on se mettait en chasse d’un lieu pour les accueillir ». A présent, les béguinages sortent de terre directement sans la reprise d’un ancien bâti.

 

Ce projet social compte 5 résidences de béguinage en lancements, celle de Tours sera inaugurée en octobre prochain.

 

Et d’autres seront livrées au début de l’année 2020 : Le Mans, Angers, Francheville, Paray-le-Monial.

 

Un nouveau béguinage à PARAY-LE-MONIAL

 

L’association « Vivre en Béguinage » ouvre au deuxième trimestre de 2020 un nouveau béguinage situé à Paray-Le-Monial. Le béguinage “Le Val D’Or” comprend 20 logements de plain-pied, 10 logements de type T2 et 10 logements de type T3. La résidence est située dans le quartier des Miquets, à quelques minutes seulement du centre-ville et de la basilique du Sacré-Cœur.

 

Voir aussi : http://www.vivre-en-beguinage.fr/nos-beguinages/beguinage-de-paray-le-monial/

 

Une première réunion d’informations s’est tenue en mars dernier sur le projet. Et une prochaine se tiendra d’ici la fin de l’année pour compléter les résidents du Val d’Or.

 

Pour en savoir plus sur la date précise de la prochaine réunion, consultez le site internet du projet.

 

D’ici 2020-2021, l’association aura une douzaine de béguinages ouverts ou en cours de finalisation en France. Un beau projet qui mérite qu’on en parle !

 

En savoir plus :

Site web : http://www.vivre-en-beguinage.fr/

Youtube : https://www.youtube.com/channel/UCNQBVDWB_NQ5GwxeIuwMphQ

 

 

Émilie Mondoloni

 

 

 

 

 





Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.


» Se connecter / S'enregistrer